Vous êtes ici : Accueil > Et ça progresse ?Progressions...ici... > 1er trimestre

Articles

  • Séquence : Le présent avec "ils" - Mars 2010

    Ici l’intérêt de ne pas mentionner les groupes de verbes est beaucoup lus évident, on ne retiendra que les deux terminaisons possibles :-ent et -ont.(différenciées phonétiquement en plus).
    L’arche de Noë-suite.
    Les deux ânes pas si bêtes...
    Texte documentaire sur le mode de vie d’une "colonie" d’animaux ou un peuple actuel...?
    aide :

  • Séquence : La notion de phrase énumérative . - Janvier 2010

    La première série d’écrits de l’année vise à attirer l’attention sur la rigueur orthographique, et sur la méthode (demander ou chercher si l’on n’est pas sûr).
    A partir de phrases- modèles très simples (Sur cette image je vois, ...il y a...) on s’entraîne à ponctuer et orthographier.
    Les phrases énumèrent ...ce qu’il y a dans ma chambre, mes jouets, mes objets secrets, sur un tableau "nature morte" (les tableaux de Marie Hélène Mestrallet s’y prêtent très bien) comme ici :
    Les dictées rapides complètent (...)

  • Séquence : La notion de verbe infinitif. - Janvier 2010

    3 productions possibles pour attirer l’attention des élèves sur la notion d’infinitif, avant de passer aux phrases infinitives :
    Ecrire un poème à la manière de "Déménager" (Georges PEREC)
    sur un autre thème :
    Se rendre à l’école…
    Passer la journée….
    Aimer….
    Préparer un repas….
    Partir à l’aventure….
    Fabriquer une machine…
    Partir en vacances….
    Ce que j’aime faire / ce que je n’aime pas faire :
    Dictionnaire imaginaire : rédaction des définitions de verbes.
    L’intérêt est également de savoir sous quelle (...)

  • Séquence : La notion de phrase infinitive . - Janvier 2010

    Recette de cuisine à l’infinitif :
    Sur ce modèle on peut rajouter des recettes personnelles (enquête auprès des mamans...et des papas...?), des recettes de sorcière, des recettes inventées...
    Bricolage : instructions à l’infinitif :(ici le flocon de neige en papier)
    Règles de classe à l’infinitif pour mise en commun et rédaction du règlement de la classe, de la cour, en début d’année.
    C’est bien meilleur... (série de petites interversions : Boire une voiture et Conduire une bouteille, etc...)
    Mes petits (...)

  • Séquence : La notion de définition d’un nom. - Janvier 2010

    Après un travail d’observation, on peut cerner ce qu’est une définition précise, en particulier qu’elle commence par le nom "chef de la classe" : animal ou mammifère pour cheval, etc...
    Cela permet de compléter le carnet de vocabulaire pour les noms peu courants.
    Le 1er écrit peut être la rédaction de la définition précise d’un nom tiré au sort, à faire deviner ensuite aux autres.
    La rédaction de définition pour des noms inventés permet de voir si le concept de définition est intégré (déjà fait dans la (...)

  • Séquence : L’imparfait. - Janvier 2010

    L’imparfait est un temps simple à conjuguer(mêmes terminaisons quelque soit le verbe),et relativement fréquent à l’oral (sauf avec Nous et Vous).
    L’imparfait se prête donc bien à mettre en évidence l’importance de l’accord sujet/verbe, avant d’aborder le présent de l’indicatif par exemple.Les textes demandés induisent uniquement l’usage des trois personnes les plus fréquentes : JE-IL-ILS.
    1er texte : Quand j’étais petit... Chargé affectivement , cet écrit remporte un vif succès, d’autant plus si on fait un (...)

  • Séquence : Assembler une suite de phrase (1). - Janvier 2010

    Pour clarifier la pensée, on demande systématiquement de bien préparer "une idée seulement par phrase" dès le début de l’année.
    Progressivement on rassemble les phrases après un travail d’observation des structures du texte en lecture.
    Notion de chaîne anaphorique :
    Ecrire en remplaçant un nom différemment à chaque phrase.
    Plusieurs textes s’y prêtent fort bien, comme par exemple :
    L’Intrus, album de Claude Boujon Ed. Ecole des loisirs : L’éléphant n’est jamais nommé de la même façon : le pachyderme, (...)

  • Séquence : le futur - Janvier 2010

    L’objectif est bien sûr de manipuler puis d’installer le futur simple de l’indicatif, mais les formes du futur proche (je vais ....) sont bien sûr gardées dans les productions individuelles.
    Le repère donné pour l’imparfait était "Quand j’étais petit....", au futur on peut continuer sur "Quand je serai adulte..." Cela induit moins l’utilisation du futur proche que "Demain..."
    1er texte : Quand je serai adulte.... (plusieurs phrases sur le métier, la famille, la voiture, les loisirs.....) ; le verbe (...)

  • Séquence : Notion d’adjectif qualificatif - Janvier 2010

    Le problème principal pour l’emploi ( avant même de parler d’accord et de précision) des adjectifs qualificatifs est la pauvreté de vocabulaire d’un très grand nombre d’élèves pour cette catégorie de mots. En général la plupart utilisent d’eux-même grand, petit, gentil, méchant et les couleurs...
    Un premier travail de recherche est nécessaire dans des lectures, pour en répertorier quelques-uns d’essentiels (forme, caractère, taille, effet produit sur autrui, ...) pour avoir une base de travail mininimum. (...)

  • Séquence : Le présent - 3e personne du singulier - Janvier 2010

    Entre autre situations possibles de narration, ces quatre histoires sans paroles à raconter au présent, à raison d’une phrase par image.
    L’une d’elle peut servir d’évaluation de fin de période.
    Cette suite d’image induit l’utilisation du pronom "se", on peut donc étudier cet homonyme à ce moment de l’année :
    (Se trouve également dans la séquence homonymes : se, s’, 2e trimestre)
    D’autres productions se prêtent bien à l’utilisation du présent avec la 3e personne du singulier :
    commentaire sportif (...)

  • Séquence : homonymes : ça - c’est. - Janvier 2010

    Les homonymes , et en particulier les homonymes grammaticaux, sont souvent étudiés à l’école de manière simultanée. On analyse l’emploi de ET, et lors de la même séance l’emploi de EST. On en discute par exemple, puis on établit une règle et des moyens mnémotechniques.
    et > "et puis"
    est, verbe être>"était"
    Les élèves qui se servent ces règles sont généralement ceux qui n’en ont pas besoin, et les autres entretiennent la confusion. Il n’y a pas de méthode miracle, d’autant que chaque élève est un cas à (...)