Vous êtes ici : Accueil > Quels sont les inconvénients ? > Les inconvénients...
Par : Tanguy2
Publié : 25 octobre 2009

Les inconvénients...

Pour l’élève :

- Certainement aucun inconvénient à court terme, c’est à dire une fois la nouvelle méthodologie installée.

Cela dit des ajustements dans l’aide apportée à un élève particulier se font sans que l’on ne s’en rende compte, on peut donc passer à côté d’un "manque", dans le cas d’un élève qui cherche à s’effacer en classe par exemple. Mais le fait que les productions soient quotidiennes en limite l’incidence et la durée .

Pour l’adulte :

Si l’adulte est enseignant, les principaux inconvénients sont :

- Le fait que cette méthode soit "exclusive", c’est-à-dire qu’en décidant de l’appliquer on s’interdit forcément des retours ponctuels vers une démarche déductive.

- Si l’on reste logique cela engendre également un changement d’attitude pour un enseignant qui travaillait différemment, ce dans toutes les matières...En tout cas dans toutes les activités de production (production de sens comme la lecture compréhension, lecture de problèmes, résolution de problèmes...) A chaque fois on devrait considérer que l’élève est encouragé à demander de l’aide, à dire qu’il ne comprend pas, à formuler , et si possible par écrit, ce qui le gêne .

- Il faut se trouver du temps et être disponible pendant la séance de production d’écrit, tout en veillant à ce que chaque élève demande de l’aide si nécessaire (en particulier les moins en confiance, les plus effacés, timides, et ceux que l’on appelle souvent les moins motivés et qui sont souvent les plus perturbés). Cet inconvénient apparaît surtout en début d’année scolaire. Le temps est gagné ailleurs (voir "Avantages"), l’organisation de la classe doit pouvoir se mettre en place ( moitié de classe en production d’écrits, Rased, Aped, ...).

- L’enseignant peut avoir l’impression de demander du travail de cycle 2 à ses élèves en début d’année, quand par exemple on ne demande qu’une phrase - liste d’objets sans fautes.

- Il peut aussi avoir peur du regard des parents, des collègues, de l’inspecteur, culpabiliser, déprimer mais de toute façon c’est le cas quoi qu’il fasse , et la MGEN a de bons établissements .
Bon ça c’était pour rire !

Sauf que...Cette méthode est beaucoup moins difficile à expliquer aux parents qu’on ne pourrait le penser, et reçoit souvent leur adhésion : l’enfant est en réussite.

- Inconvénient "petit mais costaud" : comment écarter un écrit qui contient des fautes , et pour lequel l’élève s’est certainement investi , même sans la rigueur nécessaire, sans le blesser ni le décourager ? Ce qui serait dommage pour quelqu’un qui prétend travailler la confiance en soi.
Il faut du tact, expliquer "On va l’oublier" "Tu vas essayer de faire plus facile..."

Il y a sûrement d’autres inconvénients, n’hésitez pas !

Si l’adulte est parent, j’aimerais vraiment savoir ce qu’il en pense...