Vous êtes ici : Accueil > Et ça progresse ?Progressions...ici... > 2e trimestre > Séquence : La notion de phrase interrogative.
Par : Tanguy2
Publié : 21 janvier 2010

Séquence : La notion de phrase interrogative.

Produire des suites des séries de phrases interrogatives a pour intérêt :

- la maîtrise de la syntaxe, pour que la question soit correcte et précise ;

- l’enrichissement du vocabulaire (vocabulaire et tournures interrogatives) ;

- L’orthographe dans ces tournures (quel est, quelles sont, lequel ...)

- la prise de conscience que dans une formulation sujet /verbe inversé on retrouve le garde l’orthographe de ces deux mots (il mange, mange-t-il ?, il y a ,y a-t-il ...)

Ecrire un questionnaire ne suffit pas , il en faudra plusieurs pour bien utiliser les modèles repères et le carnet de vocabulaire.

On peut distinguer dans un premier temps les séries de questions auxquelles on répondra par oui ou par non :

- Préparer un "Ni Oui Ni Non",

- Poser des questions pour cerner un animal , objet, personnage mystérieux ;

On garde :
Est-ce que, sujet inversé et " ?", sujet non inversé et " ?"...

Puis les autres :

- Questionnaire de journaliste à une "star" :

- Enquête dans la ville, le quartier...

- Questions scientifiques que je me pose sur l’univers, les animaux, etc...

- Questions d’évaluations comme si j’étais la maîtresse, à partir du cahier d’histoire, questions de lecture....

- Questions d’enquêteur de police,

On garde qui est-ce qui , qu’est-ce que, où, pourquoi etc....

Cette dernière catégorie de questionnaires peut être reprise au troisième trimestre pour la rédaction d’un texte comportant de nombreux compléments circonstanciels (dont des adverbes). Ce sera le rapport de police, l’article de journal sur la star...